NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...

Quand Nantes se la raconte ... Son passé, son histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'OCCUPATION ALLEMANDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: L'OCCUPATION ALLEMANDE   Mer 21 Oct - 19:25

L'OCCUPATION ALLEMANDE

Le 18 juin 1940, la ville de Nantes est occupée par les troupes allemandes. La ville devient chef-lieu de la Feldkommandantur 518, à la tête de laquelle est affecté, le 23 juin, le lieutenant-colonel Karl Hotz. L'Hôtel d'Aux est réquisitionné par l'occupant allemand qui y siège. Il est responsable des troupes d’occupation pour le département de Loire-Inférieure. La Kommandantur dirige désormais la vie quotidienne des nantais qui vit à l’heure de Berlin : le 21 juin 1940, horloges et montres sont avancées d’une heure.

Karl Hotz, connaissait bien la ville, il avait effectué un premier séjour à Nantes en tant qu'ingénieur de travaux publics pour la société Brand de Düsseldorf. De 1929 à juin 1933, il supervisa les travaux concernant l'Erdre, avec le comblement du cours inférieur sur près d'un kilomètre (le futur Cours des 50-Otages) ainsi que le percement du Tunnel Saint-Félix sous les cours Saint-Pierre et Saint-André. Une fois les travaux achevés, il avait regagné l'Allemagne.

Durant son premier passage à Nantes, il établi des contacts avec la haute société, à laquelle il s'égale par son rang professionnel et sa culture. Il travaille est en partenariat avec l'entreprise Eugène Ducos avec lequel il tisse des liens d'amitié même après le chantier du tunnel. Karl confiera à Eugène, qu'il n'aimait pas les nazis, mais servira le régime par crainte ou fidélité à sa patrie, il reverra Eugène à Nantes fin 1940, où il lui dira son aversion pour la guerre et qu'il aurait aimé revenir à Nantes en civil et non en militaire.

La Kommandantur de Nantes est une administration militaire d'occupation qui, est elle même placée sous la dépendance de la Kommandantur régionale d'Angers, où les services allemands sont plus étoffés. La Kommandantur de Nantes comporte: Une administration militaire installée dans l'hôtel d'Aux; Une poste militaire située place de la Monnaie; Un service de la propagande situé place Saint-Pierre; Une police militaire, en uniforme, et une police militaire secrète installée dans l'hôtel des Pyrénées; Un tribunal militaire, situé au 4 rue Sully et présidé en 1941 par un SS, Dormagen; Une prison militaire située rue des Rochettes; La section allemande de la prison centrale Lafayette; L'Abwehr, service de renseignements de la Wehrmacht, qui, à Nantes, fonctionne sous le couvert d'un organisme appelé Direction des travaux de Nantes, situé 24, boulevard Gabriel Guist'hau.

Dès le 25 juin 1940, la France est coupée en deux. Au nord, la zone occupée par les allemands (Nantes en fait partie) et au sud, la zone libre où s’est regroupé, à Vichy, le nouveau gouvernement de l’Etat Français, sous l’autorité du Maréchal Pétain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
 
L'OCCUPATION ALLEMANDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» églises: dingé,québriac,plerguer,roz landrieux
» Invasion allemande d'Ukraine durant la seconde guerre mondiale dans du sable
» Chute du taux d'occupation des hôtels à Dubaï
» photos d'une expo aquariophile allemande
» beaucoup d'occupation et déjà d'autres animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...  :: HISTOIRE : LES GRANDS ÉVÉNEMENTS :: AU COURS DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE-
Sauter vers: