NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...

Quand Nantes se la raconte ... Son passé, son histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA TRAITE NÉGRIERE ATLANTIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: LA TRAITE NÉGRIERE ATLANTIQUE   Sam 3 Mai - 11:35

LA TRAITE NÉGRIERE ATLANTIQUE (17è - 19è siècles)

Du 17è au 19è siècle, la Traite des Noirs occupe une place déterminante dans le commerce nantais, et contribue à enrichir la ville. Au 18è siècle, Nantes devient le premier Port négrier français. Armateurs, banquiers, industriels, commerçants, constructeurs navals, marins : tous, à des degrés divers, tirent profit de ce Commerce.

En 1685, deux événements sont à retenir. Par l'Édit de Fontainebleau signé par Louis XIV, l'édit de Nantes est révoqué, tandis que le Code Noir est promulgué par ce même roi en mars. Grâce à cette dernière loi, le port de Nantes prospère en devenant une plaque tournante du commerce de sucre, tabac, et des esclaves, avec les colonies.



Nantes se développe grâce à ses circuits commerciaux hérités du Moyen-Âge. Puis, vient l'époque des colons et des 'engagés blancs' qui vont développer l'économie coloniale aux Antilles. Mais l'enrichissement de Nantes va venir avec le développement du commerce d'esclaves entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique, dit Commerce Triangulaire. Si Nantes n'est pas le seul port français à avoir pratiqué la Traite Négrière (des expéditions sont parties de Bordeaux, Rouen, La Rochelle, mais aussi de Brest, Lorient, Vannes, etc.), elle en est la pionnière puisque entre 1707 et 1711, 75 % des navires négriers en partent.

Les principaux armateurs nantais sont Gabriel Michel, René et Jean Montaudoin, Luc O'Shiell, Mathurin Joubert, Jean Terrien et Sarrebouse d'Audeville. Dans la période de 1722 à 1744, la part nantaise du trafic est de 50 %, puis cette part croît de nouveau jusqu'en 1762, avant de décliner entre 1782 et 1792. Au total, au cours du XVIIIe siècle le Port de Nantes a affrété des navires qui ont embarqué 450 000 Noirs, soit 42 % de la traite française. Enrichissant considérablement certains armateurs, ce commerce est à l'origine de constructions qui ornent aujourd'hui encore la ville (théâtre, bourse, places, hôtels particuliers, folies).

Bien que la Traite Négrière soit interdite en France par Louis XVIII en 1817, cette activité reprend à la Restauration. Nantes sera la dernière place forte de la traite. Il faut attendre la mise en place de sanctions, en 1831, pour que celle-ci cesse pour de bon. Entre 1814 et 1831, au moins 50 000 Noirs sont transportés par des bateaux nantais ou commandités depuis Nantes, malgré les interdictions successives.

Le musée d’histoire de Nantes la présente dans son parcours permanent. De par ses collections et le travail historique mené sur cette thématique, le Musée est reconnu au niveau international comme site de référence.

Le 10 mai est la journée de commémoration nationale des traites, des esclavages et de leurs abolitions, sur le sol métropolitain. A cette date, chaque année sont organisées des manifestations sur Nantes. En 2012, l'édification du Mémorial de l'abolition de l'esclavage, rend hommage à tous ceux qui ont lutté, qui luttent et lutteront contre l’esclavage.


Dernière édition par Renaissance le Mer 11 Jan - 17:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
 
LA TRAITE NÉGRIERE ATLANTIQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est l'espèce la plus rare en loire atlantique?
» Salle de traite
» Digestif local (Loire-Atlantique)
» la traite, le lait, le fromage
» transition traite et gestation.(et plein d'autres choses)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...  :: HISTOIRE : LES GRANDES PÉRIODES NANTAISES :: UNE VILLE LIÉE A SON PORT DE COMMERCE-
Sauter vers: