NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...

Quand Nantes se la raconte ... Son passé, son histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HÔTEL PARTICULIER DEURBROUCQ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: HÔTEL PARTICULIER DEURBROUCQ   Jeu 12 Jan - 21:47

HÔTEL PARTICULIER DEURBROUCQ

L'Hôtel Deurbroucq est un hôtel particulier de style néo-classique bâti au XVIIIè siècle, situé sur l'allée de l'Île-Gloriette, dans le centre-ville.


En octobre 1942, l'Hôtel Deurbroucq à droite et le garage Peugeot sur l'aile gauche.

Dominique Deurbroucq (né en 1715), est courtier dans les affaires maritime et armateur, il amasse une énorme fortune au milieu du XVIIIè siècle. En 1764, il projette de se faire construire un hôtel particulier. Il fait appel à l'architecte Jean-Baptiste Ceineray, qui vient de réaliser les plans de la Chambre des comptes de Bretagne, dont les travaux commencent en 1763. L'hôtel Deurbroucq est construit en 1769. Deurbroucq dépense la somme importante pour l'époque de 500 000 livres, et veut que le bâtiment, soit un témoignage de sa richesse. Engagé dans une carrière politique, Consul de Nantes, et juge du tribunal de commerce, il y habitera jusqu'à sa mort en 1782.

Sa femme Marguerite (n.j.f. Urbane Sengstack, 1715-1784), est elle-même habile négociante et fille d'un richissime négociant de la place de Nantes d'origine hollandaise, elle décédera peu de temps après son mari. Leur fils Piter Deurbroucq (né en 1756) 9ème enfant d'une fratrie de 11, mais aussi le fils cadet de Dominique habitera un temps, ce véritable palais. Baron d'Empire, il n'est pas menacé par la Restauration, au cours de laquelle il est fait commandant de la Légion d'honneur et Chevalier de l'ordre de Saint-Louis en 1816. L'Hôtel Deurbroucq est mis en vente après sa mort en 1831.


Portraits de famille, peints en 1753 par le peintre Pierre-Bernard Morlot. © Visible au Musée d'histoire de Nantes.

L'immeuble devient propriété de la famille Godard, importateurs de charbon. Le nouveau propriétaire, Gaston Godard, remplace les armoiries des Deurbroucq par les siennes, deux « G » entrelacées. C'est ensuite l'industriel Paul Grandjouan (1841-1907) et sa famille bourgeoise qui acquiert l'édifice.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, lors des bombardements du 16 septembre 1943 sur Nantes, l'immeuble est endommagé. Il est restauré après la guerre. L'Hôtel Deurbroucq est inscrit aux monuments historiques par arrêté du 06 août 1945.





En septembre 1943 après les bombardements, et en 1947 l'Hôtel Deurbroucq est partiellement détruit.

Le petit hôtel, c’est-à-dire l’aile gauche du bâtiment actuel, fut achetée par la Société Peugeot qui la revend en 1986 au CHU qui y installe son siège administratif. Le tribunal de commerce y siégea aussi jusqu'à son transfert en 2006 dans l'immeuble "Le Rhuys" au n°2bis quai François-Mitterrand. Avec le CHU, c'est désormais le tribunal administratif qui occupe la majeure partie des locaux restants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
 
HÔTEL PARTICULIER DEURBROUCQ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelles questions poser pour connaitre le sérieux d'un particulier ?
» Achat particulier, doit-on se déclarer?
» Chèvre laitiere : élevage par un particulier pour le plaisir
» Cas particulier pour futur placement apres décès du Maitre
» élévage ou particulier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...  :: HISTOIRE : LES GRANDES PÉRIODES NANTAISES :: L’EXTENSION URBAINE ET LES EMBELLISEMENTS-
Sauter vers: