NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...

Quand Nantes se la raconte ... Son passé, son histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SAINTE-ANNE - L'ESCALIER DE LA BUTTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: SAINTE-ANNE - L'ESCALIER DE LA BUTTE   Lun 30 Jan - 20:48

L'ESCALIER DE LA BUTTE SAINTE-ANNE

L'escalier Sainte-Anne, qui relie le Quai Marquis-d'Aiguillon, à la Rue de l'Hermitage et la Place des Garennes, fut conçu à la demande des habitants du quartier, et intégré par Henri Driollet dans son projet de réaménagement du quartier de 1850. L'architecte, pour nommer cet escalier monumental de 122 marches, reprend l'ancienne appellation "des cent marches", avant de choisir celui de "escalier de l'Aiguillon". Celui-ci prend son nom actuel à l'occasion de l'installation de la Statue de Sainte-Anne. En 1857, la construction de la ligne de chemin de fer sur le quai impose la réalisation d'un grand palier pour l'enjamber.



La mise en service du Tunnel Ferroviaire de Chantenay et la désaffection de la voie ferrée qu'elle entraîne, dans les années 1950, permet l'élargissement de la voie routière, décidée en 1970. La partie basse de l'escalier connaît alors une nouvelle modification : le palier franchissant l'ancienne voie ferrée, devenu encombrant, est démoli. Pour gagner de la place, le palier est supprimé et les volées qui permettent la descente du palier au niveau du quai sont déplacées le long de la paroi.

La partie haute, perpendiculaire à la Loire, dans l'axe de l'église Sainte-Anne et de la place des Garennes, comporte quatre volées. Trois d'entre elles présentant chacune 25 marches, la dernière (la plus basse) 10 marches. Elles sont bordées de rampes en pavés et moellon, elles-mêmes bordées d'un petit mur. Les paliers sont réalisés à partir de grandes plaques de granit. Des passages permettent d'accéder aux propriétés longeant l'escalier, notamment le Musée Jules-Verne et le Manoir de l'Hermitage. Sur son axe central, cette partie est dotée d'une rampe en fer forgé et six réverbères en assurent l'éclairage.

La partie basse est parallèle au fleuve, et donc perpendiculaire à la partie haute de l'escalier. Elle est constituée de deux branches symétriques partant du même palier, chacune présentant deux volées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
 
SAINTE-ANNE - L'ESCALIER DE LA BUTTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Location "Villa La Flamboyante" 97227 Sainte Anne, (Martinique)
» locations saisonnieres en Martinique, 97227 Sainte-Anne (MARTINIQUE)
» avis le moulin de sainte anne
» PERDUE LULLA ECAILLE DE TORTUE QUARTIER ST ANNE --> rentrée
» Saint - Anne de beaupré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...  :: HISTOIRE : LES QUARTIERS MUNICIPAUX :: BELLEVUE – CHANTENAY – SAINT-ANNE-
Sauter vers: