NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...

Quand Nantes se la raconte ... Son passé, son histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HÔTEL PARTICULIER D'ARQUISTADE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: HÔTEL PARTICULIER D'ARQUISTADE   Dim 5 Fév - 16:59

HÔTEL PARTICULIER D'ARQUISTADE

Au nord de la Place de la Bourse, au n°1, se trouve l'Hôtel d'Arquistade, du nom de son commanditaire, René d'Arquistade (1680-1754), un armateur, ancien maire de Nantes en 1735-1736 et de 1740-1747. Le bâtiment, attribué sans preuves à Germain Boffrand, mélange les styles décoratifs classique, et le style Louis XV.

[Photo à venir]

Le rez-de-chaussée présente les arcades communes à tous les immeubles de cette époque, sous un entresol surmonté de balcons. Les pilastres doriques qui partent du sol jusqu'au balcon filant sur corniche saillante du deuxième étage sont plus originaux ; ils sont prolongés au-dessus par des pilastres ioniques à chapiteaux décorés de feuillages. Les boiseries d'un appartement du deuxième étage portent la marque de son concepteur, l'architecte Pierre Rousseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
 
HÔTEL PARTICULIER D'ARQUISTADE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelles questions poser pour connaitre le sérieux d'un particulier ?
» Achat particulier, doit-on se déclarer?
» Chèvre laitiere : élevage par un particulier pour le plaisir
» Cas particulier pour futur placement apres décès du Maitre
» élévage ou particulier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...  :: HISTOIRE : LES GRANDES PÉRIODES NANTAISES :: UNE VILLE BOURGEOISE ET OUVRIÈRE-
Sauter vers: