NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...

Quand Nantes se la raconte ... Son passé, son histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES MARTYRS NANTAIS DONATIEN ET ROGATIEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: LES MARTYRS NANTAIS DONATIEN ET ROGATIEN   Dim 23 Mar - 19:08

LES MARTYRS NANTAIS DONATIEN ET ROGATIEN

C’est au cours de fouilles menées dans l’église Saint-Donatien en 1873 que les archéologues ont mis à jour la tombe des deux frères Donatien et Rogatien, les premiers martyrs chrétiens couramment appelés ‘les enfants nantais’ de la petite cité alors soumise au culte religieux de l’Empire romain sous l'empereur Maximien Hercule.



Dénoncés comme chrétiens, ils sont arrêtés et comparaissent devant le préfet impérial, gouverneur de la province, qui leur demande de sacrifier aux idoles. Devant leur refus, ils sont soumis aux tortures du chevalet et passent leur dernière nuit à prier ensemble. Rogatien regrette de mourir sans être baptisé mais son frère le rassure, lui disant que le sang de son martyre tiendrait lieu de baptême. Ils sont décapités, (entre l’an 288 - l'an 304), en un endroit hors de l'enceinte de la ville, que la tradition situe au n°63 de la rue Dufour et dont le parcours correspond à l'ancien tracé de la route venant de Paris.

Leurs corps furent inhumés un peu plus loin dans la propriété familiale et leur tombe devint un lieu de culte et de pèlerinage. C’est l’origine de la paroisse Saint-Donatien. Leur culte se répand dans toute la vallée de la Loire, jusqu'à Orléans, où leurs reliques sont déplacées, au moment des invasions normandes, puis déposées au IXe ou au Xe siècle dans la Basilique Saint-Donatien, dans une châsse en or et argent. Leurs reliques sont dispersées au moment de la Révolution, une châsse en bois remplaçant dès lors le précédent reliquaire. Les deux martyrs ont chacun leur statue de part et d'autre du portail principal de la Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul.



L’emplacement exact de la découverte de leur tombe est signalé par une plaque de marbre dans la crypte érigée en 1881 dans l’église Saint-Donatien suivant les plans de l’architecte François Liberge. Outre la basilique, le site est également composé d'un cimetière et d'une chapelle, protégée au titre des monuments historiques.

Le 15 juin 2015, un feu d'une rare violence a ravagé la toiture de la Basilique Saint-Donatien-et-Saint-Rogatien, un triste spectacle offert aux habitants de Nantes. Voir L'INCENDIE DE LA BASILIQUE SAINT DONATIEN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
 
LES MARTYRS NANTAIS DONATIEN ET ROGATIEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nantes : Donatien et Rogatien, les enfants nantais
» Atelier Nantais
» un ch'ti chez les nantais
» Gateau nantais ...
» site pour les Galgos martyrs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...  :: HISTOIRE : LES GRANDES PÉRIODES NANTAISES :: PLACE FORTE DE L'ANTIQUITÉ AU MOYEN ÂGE-
Sauter vers: