NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...

Quand Nantes se la raconte ... Son passé, son histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE CANAL SAINT-FÉLIX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: LE CANAL SAINT-FÉLIX   Ven 9 Mai - 14:54

LE CANAL SAINT-FÉLIX

Le Canal Saint-Félix est un canal situé à Nantes à l'est du château des Ducs, où coulent les eaux de l'Erdre, avant que celle-ci ne se jette dans la Loire. Il constitue en réalité un port de plaisance non loin du centre-ville avec un parking coté Quai Malakoff.



Sa construction remonterait au VIe siècle et serait l'œuvre de Félix, 16e évêque de la ville et fondateur de son port. Il est difficile de savoir s'il s'agit en réalité d'une simple canalisation d'un des bras de la Loire ou d'un ouvrage créé de toutes pièces et qui courait alors entre la 'prairie de Mauves' à l'est et la 'prairie de la Madeleine'. Au niveau de l'intersection de la place Duchesse-Anne et de l'allée Commandant-Charcot (anc. 'quai Richebourg'), le canal était rejoint par un étier de Mauves qui venait de Sainte-Luce-sur-Loire, en amont du fleuve, et qui empruntait l'actuel cours John-Kennedy, ainsi que le boulevard de Stalingrad, séparant ainsi la 'prairie de Mauves', des berges du fleuve.

L'urbanisation au XVIIIe siècle du territoire situé à l'est du château des Ducs, va favoriser l'émergence du nouveau quartier Richebourg, dont la prospérité sera basée sur ce port fluvial et sur l'industrie sucrière. Le 'Quai Richebourg' est particulièrement actif : les bateaux en provenance d'Orléans, Tours ou Saumur y débarquent régulièrement du tuffeau, du grès, des ardoises ou du charbon.

Au XIXe siècle, les berges du canal commencent à s'urbaniser à leur tour. D'abord la 'prairie de la Madeleine' (nouvellement incorporée à l'île Gloriette), avec la création du quartier du 'Champ de Mars'. On construit, en 1840, un pont suspendu baptisé Pont de la Rotonde, qui enjambe la partie nord du canal, reliant l'actuel avenue Carnot à la place Duchesse-Anne, à l'est du château des Ducs. Ce pont sera emporté lors du passage d'un troupeau de bœufs en 1866, puis remplacé par un ouvrage fixe de pierre et d'acier.

Puis c'est l'arrivée du chemin de fer à Nantes, en 1851, qui nécessitera la construction, sur la partie occidentale de la 'prairie de Mauves', de la Gare d'Orléans, inaugurée deux ans plus tard, au sud de laquelle se développa le quartier qui sera baptisé plus tard le 'Vieux-Malakoff'.

Pour faciliter la construction de ces infrastructures ferroviaires, la municipalité fera alors dévier l'étier de Mauves, en faisant creuser un canal au sud de la nouvelle gare allant du quai Malakoff (rive est) jusqu'aux abords du pont de la Moutonnerie, faisant de celui-ci une 'gare d'eau', bordée au sud par le Quai de Lourmel. À peine inaugurée, la ligne sera prolongée vers l'ouest empruntant le quai Richebourg, pour continuer sa course vers le centre-ville, puis vers l'océan.



En 1885, la Biscuiterie Lefèvre-Utile installe ses usines dans le quartier Champ de Mars sur le quai Ferdinand-Favre (rive ouest), elle y restera durant un siècle. En 1926, commencent les travaux de comblement de nombreux bras de la Loire et de dérivation de l'Erdre, qui auront une incidence capitale sur le canal, qui sera d'ailleurs amputé d'une petite portion dans sa partie la plus au nord. Ainsi, de 1929 à 1933, on creuse le Tunnel Saint-Félix, canal souterrain passant sous les cours Saint-Pierre et Saint-André, entre la préfecture et le canal Saint-Félix, destiné à dévier l'affluent de son cours naturel. Ce chantier réalisé dans le cadre de la dette de guerre allemande contractée à l'issue du premier conflit mondial, sera supervisé par un ingénieur d'outre-Rhin Karl Hotz, futur Oberstleutnant de la feldkommandantur de Nantes sous l'occupation allemande durant seconde Guerre mondiale, et dont l'assassinat provoquera en représailles l'exécution des 50 otages à Nantes, Paris et Châteaubriant.

Durant la même période, suite au comblement du 'bras de l'Hôpital', le canal Saint-Félix cessera d'être définitivement alimenté par les eaux du fleuve pour l'être par celles de l'Erdre. La construction d'un barrage et d'une écluse à son entrée sud pour maintenir son niveau protègera le canal contre le refoulement des eaux de la Loire avec la cote de plus 10 mètres, soit 1 mètre au dessus des inondations de 1910. La voie ferrée allant vers la côte, passera alors sur sa partie septentrionale partiellement comblée, un nouveau Pont de la Rotonde construit à l'emplacement de son ancêtre permet désormais aux automobiles de franchir l'emprise ferroviaire.



En 1937 est également construit sur sa rive orientale, le 'stade Malakoff' qui vibrera une vingtaine d'années plus tard aux exploits du Football Club de Nantes (plus) et prendra le nom de Stade Marcel-Saupin. L'inauguration du Pont de Tbilissi, dans les années 1980, permet de faciliter le franchissement du canal. La même période verra le début de la restructuration des quartiers environnants, grâce à la construction d'équipements publics importants : Cité Internationale des congrès (plus), la gare SNCF-Sud, le siège de Nantes Métropole, et enfin l'aménagement de l'ancienne usine LU en un espace culturel, Le Lieu Unique ainsi que le futur quartier international d'affaires Euronantes (plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
 
LE CANAL SAINT-FÉLIX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 42- Refuge affilié S.P.A. à Saint Chamond dans la Loire
» Picotin, joli poils longs du sauvetage de Saint Maixent
» Feuilletés vol au vent de Saint-Jacques
» Blog sur le refuge de Saint-Dié
» webcams saint malo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...  :: HISTOIRE : LES GRANDES PÉRIODES NANTAISES :: UNE VILLE BOURGEOISE ET OUVRIÈRE-
Sauter vers: