NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...

Quand Nantes se la raconte ... Son passé, son histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HÔTEL PARTICULIER DE RENÉ LOUIS D'AUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: HÔTEL PARTICULIER DE RENÉ LOUIS D'AUX   Mer 16 Avr - 23:21

HÔTEL PARTICULIER DE RENÉ LOUIS D'AUX

L'Hôtel d'Aux devenu par la suite hôtel du 11e Corps d'Armée est un hôtel particulier de style néo-classique bâti à la fin du XVIIIe siècle, situé à l'angle la place Maréchal-Foch et de la rue Tournefort, dans le centre-ville de Nantes, en France. Jean-Baptiste Ceineray, architecte-voyer de Nantes à partir de 1770, conduit rapidement après sa nomination le projet que la municipalité envisage depuis le début du XVIIIe siècle : l'aménagement du secteur au nord-est de la cathédrale. Il faut d'abord détruire les remparts du XVe siècle, et Ceineray transforme les cours Saint-Pierre et Saint-André afin de la placer dans le même alignement. Au centre des deux cours, il crée une place de forme rectangulaire, la Place d'Armes. De 1771 à 1774, l'architecte fait construire le premier bâtiment bordant la place d'Armes, l'Hôtel d'Aux.



Cette construction est envisagée comme faisant partie d'un ensemble. Ceineray a le projet de percer deux rues autour de la parcelle où se dressera le futur hôtel Montaudouin, afin de respecter la symétrie autour de la place d'Armes avec les rues du côté opposé (rues dénommées rue Gambetta et rue Maréchal-Joffre au XXIe siècle). Une de ces nouvelles rues prévues doit longer l'hôtel d'Aux.

Ceineray envisage ensuite la destruction de la porte Saint-Pierre, derniers vestiges des anciennes fortification sur la place, pour créer un bâtiment symétrique à l'hôtel d'Aux, le long de la cathédrale. Cette porte n'est toujours pas détruite en 1780, Ceineray, malade, cède son poste à Mathurin Crucy. Celui-ci modifie le plan initial, mais il respecte la symétrie imposée par son prédécesseur. La construction d'un bâtiment jumeau en face de l'hôtel d'Aux est toujours envisagée. Mais ce projet ne se réalise finalement pas, et la porte Saint-Pierre existe toujours de nos jours.



Entre 1800 et 1828, l'hôtel d'Aux héberge les préfets de la Loire-Inférieure. C'est là que Napoléon Ier, Joséphine de Beauharnais, Talleyrand et le ministre de la Marine Decrès sont accueillis lors de la visite de l'Empereur à Nantes en aoùt 1808. Par la suite, il est utilisé par l'armée.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment est réquisitionné par l'occupant allemand pour y installer la Feldkommandantur dirigée par Karl Hotz, qui est abattu le 20 octobre 1941 par des résistants français, alors qu'il se rendait à pied à l'hôtel d'Aux, ce qui entrainera des représailles. L'armée française quitte le bâtiment en 2011. L'Hôtel d'Aux est transformé en résidence privée. Le bâtiment est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 7 février 2012.


Dernière édition par Renaissance le Sam 16 Jan - 22:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: HÔTEL PARTICULIER DE RENÉ LOUIS D'AUX   Lun 5 Oct - 21:12

HÔTEL DU ONZIEME CORPS D'ARMÉE

Lors de la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment est réquisitionné par l'occupant allemand pour y installer la Feldkommandantur dirigée par Karl Hotz, qui est abattu le 20 octobre 1941 par des résistants français, alors qu'il se rendait à pied à l'Hôtel d'Aux, ce qui entrainera des représailles.



Ci-dessous : Prise de vue de la facade du bâtiment, le 09 mars 1945. Les Allemands avaient occupé ces locaux jusqu'en aôut 1944, avant de fuire de la ville en prenant soin de miner ses voies d'accès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
 
HÔTEL PARTICULIER DE RENÉ LOUIS D'AUX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis le Galoup sur les traces de Tolkien
» L'interview de Catherine Peduzzi
» Opening Pop up Store Art by Louis
» [ photographe] René Maltête
» Quelles questions poser pour connaitre le sérieux d'un particulier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...  :: HISTOIRE : LES GRANDES PÉRIODES NANTAISES :: UNE VILLE LIÉE A SON PORT DE COMMERCE-
Sauter vers: