NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...

Quand Nantes se la raconte ... Son passé, son histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE PATRIMOINE INDUSTRIEL AUJOURD’HUI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: LE PATRIMOINE INDUSTRIEL AUJOURD’HUI   Lun 14 Avr - 18:40

LE PATRIMOINE INDUSTRIEL AUJOURD’HUI

Alors que Nantes connaît une indéniable vitalité en termes d’architecture et d’urbanisme, la question de la gestion du patrimoine industriel local est posée et trouve des éléments de réponse dans différents projets de réhabilitation ou de reconversion. Si le projet 'Ile de Nantes' apparaît comme un des points forts de cette question aujourd’hui, il ne faut pas ignorer que plusieurs ensembles industriels ont été concernés depuis ces vingt dernières années.

Un des premiers exemples notables date du début des années 1980 avec la réhabilitation de la totalité de l’ancienne manufacture des tabacs. La réussite de ce chantier tient beaucoup au choix, par la Ville, d’une réhabilitation respectueuse de l’ensemble de la manufacture avec une programmation mixte mais cohérente : habitat, locaux administratifs et associatifs.

La fin des années 80 a connu une nouvelle étape : en 1989, c’est le bâtiment des expéditions de l’usine Lefèvre-Utile. La redécouverte du fameux Petit-Beurre, dans sa voussure étoilée, a précédé de quelques années l’opération bien plus importante de reprise de l’ancienne usine LU : reconquête progressive d’un quartier tout entier avec, pour partie, réalisation de logements et de bureaux durant les années 1990 et conservation et réhabilitation de la pointe nord de l’usine. La tour est restaurée dans sa forme et ses couleurs initiales par Jean-Marie Lépinay, tandis que Patrick Bouchain invente avec un réel souci de préservation des formes et des traces anciennes le ‘Lieu Unique’, nouveau centre de la vie culturelle nantaise.

On parlait alors à peine de l’Ile de Nantes, pourtant forte de sa tradition navale et puissante encore d’activités industrielles vivantes. C’est d’ailleurs la raffinerie de sucre qui va changer le paysage grâce à sa nouvelle couleur bleue qui domine la ville. Mais le plus gros de l’actualité urbaine tourne autour des sites majeurs de la mécanique et de la navale sur la pointe ouest de l’île. L’opération de reconversion du site Alstom a prouvé que l’on pouvait envisager un projet sans l’éviction de l’industriel, mais en le conservant sur place sous une nouvelle forme. Et les chantiers navals sont désormais au cœur de la réflexion menée par l’équipe d’Alexandre Chemetoff, sous la direction de Nantes métropole, tout comme le projet de Fabrique artistique, par l’agence Tetrarc. Enfin, à l’ombre de la grue grise, classée monument historique en 2005, le grand volume en béton armé du hangar à bananes désaffecté au milieu des années 1970 qui connaît une nouvelle vie festive depuis 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
 
LE PATRIMOINE INDUSTRIEL AUJOURD’HUI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 18 septembre 2010 : "ma" journée du patrimoine
» [Collection] Mobilier design typé industriel by MULLER
» La gastronomie française classée au patrimoine de l'Unesco.
» Petit patrimoine miniature !
» LYON - 2 décembre - Stand d'information élevage industriel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...  :: HISTOIRE : LES MUTATIONS URBAINES :: LES INDUSTRIES-
Sauter vers: