NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...

Quand Nantes se la raconte ... Son passé, son histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ESSOR D'UNE CAPITALE DUCALE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Renaissance
Admin
avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Nantes

MessageSujet: ESSOR D'UNE CAPITALE DUCALE   Jeu 1 Mai - 21:23

ESSOR D'UNE CAPITALE DUCALE

Dans la période suivante les ducs de Bretagne doivent lutter contre les comtes de Nantes. Ces querelles de succession font passer par moments la ville sous le giron de la maison d'Anjou. La plus longue de ces période s'ouvre en 1156, et dure 45 années qui sont une période de stabilité. En 1203 la Bretagne se place sous domination des Capétiens. Pierre Mauclerc provoque l'essor de Nantes lorsque celle-ci devient sa résidence principale.

La deuxième guerre de Succession de Bretagne met aux prises les partisans du demi-frère du défunt duc Jean III, Jean de Montfort qui s'appuie sur les États de Bretagne convoqués à Nantes, et ceux de Charles de Blois, soutenu par le roi de France Philippe VI et reconnu duc de Bretagne par les pairs du royaume. La dynastie de Montfort (XIVe ‑ XVIe siècle) sort victorieuse du conflit. Elle fait de Nantes une véritable capitale ducale. Par ailleurs, au XVe siècle, la ville se développe, notamment grâce au commerce maritime et fluvial.

À la fin du XVe siècle, Nantes est un enjeu essentiel dans la guerre entre le roi de France et le duc de Bretagne, François II, quatrième enfant et seul fils survivant de Richard d'Étampes. Nantes est conquise en 1488 et la Bretagne est dès lors administrée par les rois de France. L'héritière, la duchesse Anne épouse Charles VIII en 1491, puis Louis XII en 1498, devenant reine de France. À sa mort, en 1514, elle lègue son cœur à la ville de Nantes. Claude de France, fille aînée d'Anne de Bretagne, fait donation du duché à son mari François Ier, tandis que les États de Bretagne demandent eux-mêmes l'union de la Bretagne à la France en échange du maintien de leurs privilèges, ouvrant la période suivante.

En 1532, le duché de Bretagne est uni aux possessions de la couronne de France par l'acte d'union de la Bretagne à la France, édit d'union perpétuelle et indissoluble, promulgué le 13 août à Nantes. Une réorganisation administrative en résulte un peu plus tard, qui accroît le rôle de Rennes, siège du Parlement de Bretagne en 1560, Nantes conserve cependant la Chambre des comptes de Bretagne. De cette époque, subsiste les fondations de la Porte Sauvetout, la Porte Saint-Pierre, le Chateau des Ducs de Bretagne, principale résidence ducale et on commence la construction de la Cathédrale Saint-Pierre. En 1560, le roi de France François II crée par lettres patentes la Mairie de Nantes. Mais les Nantais n'auront une véritable mairie, avec maire et échevins, qu'à partir de 1564.



Le port connait un essor relatif après l'union avec le royaume de France. La ville passe de 15 000 habitants à la fin du XVe siècle à 25 000 à la fin du XVIe siècle. Les 2 000 bateaux qui fréquentent le port exportent du vin, importent du sel et de la morue. Pendant les guerres de religion, Nantes est une ville ligueuse qui soutient le gouverneur, le duc de Mercœur, dans sa lutte contre les protestants. Elle est une des dernières grandes villes à reconnaître l'autorité d'Henri IV. La promulgation de l'Édit de Nantes en 1598 ne correspond pas à l'opinion des habitants mais cet édit met fin aux guerres de religion qui ravagent le royaume de France au XVIe siècle. Le document est actuellement conservé aux Archives nationales de France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nantes-histoire.forumactif.org
 
ESSOR D'UNE CAPITALE DUCALE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Copenhague: capitale du mieux vivre
» le bonjour de la capitale de la noisette
» J'ai découvert la "Capitale des Gaules"
» Bâle, capitale mondiale de l’industrie de luxe
» Une Capitale déchue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NANTES - AU FIL DE L'HISTOIRE...  :: HISTOIRE : LES GRANDES PÉRIODES NANTAISES :: NANTES, RÉSIDENCE DES DUCS DE BRETAGNE-
Sauter vers: